Archives de catégorie : Agenda/Evènements

10 avril à Marseille, Les SHS étudient le numérique avec Frédéric Clavert et Valérie Schafer

Vous êtes sur Marseille le 10 avril 2018 et vous souhaitez savoir comment des historiens tels que Valérie Schafer et Frédéric Clavert prennent le Web et/ou ses archives comme objet d’étude historique, cette séance est pour vous !

Organisée par Pierre Livet à l’IMéRA en partenariat avec l’UMR TELEMMe (Atelier visual studies et Humanités numériques) cette séance s’inscrit dans le cadre du Cycle – Recherches numériques

La journée mettra l’accent sur le Web comme objet d’étude pour les historiens. Valérie Schafer interrogera la place du « numérique » dans l’histoire du numérique à partir de ses travaux sur le Web des années 1990 et sur les archives du Web. Frédéric Clavert proposera une intervention sur les traces de la mémoire collective de la Grande Guerre sur Twitter. Pour ma part, je reviendrai en fin de séance sur les mémoires de l’immigration maghrébine dans les archives du Web.

Seront également abordés les modes de recherches numériques grâce à l’intervention de Dana Martin qui présentera l’ouvrage qu’elle a co-dirigé avec Frédéric Clavert, Étienne Cavalié et Olivier Legendre intitulé « Expérimenter les humanités numériques. Des outils individuels aux projets collectifs« . Enfin, Sébastien Oliveau et Isabelle Blöss-Widmer reviendront sur le projet DemoMed.

Ce carnet se concentrant sur la dimension historique et mémorielle à l’ère numérique, j’ajoute ici quelques références récentes concernant les travaux, incontournables en la matière, de Frédéric Clavert et de Valérie Schafer :

Deux ouvrages récents publiés par Valérie Schafer :

  • Temps et temporalités du Web, Presses Universitaires de Nanterre, coll. Intelligence numérique, Nanterre, 2018
  • avec Alexandre SERRES, Histories of the Internet and the Web, Infoclio, Living Books about History, 2017
  • plus de publications sur la page personnelle de Valérie Schafer

Deux articles récents publiés par Frédéric Clavert et un ouvrage de référence pour les contemporanéistes :

  • « Temporalités du Centenaire de la Grande Guerre sur Twitter » in Valérie SCHAFER, Temps et temporalités du Web, Presses Universitaires de Nanterre, coll. Intelligence numérique, Nanterre, 2018
  • « Échos du centenaire de la Première Guerre mondiale sur Twitter ». Matériaux pour l’histoire de notre temps, 2017, no 1, p. 18-25.
  • CLAVERT, Frédéric et NOIRET, Serge. L’histoire contemporaine à l’ère numérique/Contemporary History in the Digital Age. PIE-Peter Lang SA, 2013.
  • Plus de références sur la page personnelle de Frédéric Clavert

Lieu : salle de la Maison Neuve, IMéRA, 2 place Leverrier, 13004 Marseille https://imera.univ-amu.fr/fr/contact

Entrée libre

Date : 10 avril

Horaires : 11h-18h

Programme :

  • La place du « numérique » dans l’histoire du numérique
    Valérie SCHAFER, historienne, C²DH, Université du Luxembourg
  • Les traces de mémoire collective de la Grande Guerre sur Twitter Frédéric CLAVERT, historien, C²DH, Université du Luxembourg
  • Expérimenter les humanités numériques
    Dana MARTIN, germaniste, laboratoire Communication et sociétés, Université Clermont Auvergne
  • Du dialogue disciplinaire à la transdisciplinarité : DemoMed et le numérique
    Isabelle BLÖSS-WIDMER, démographe, LAMES, AMU et Sébastien OLIVEAU, géographe, LAMES, AMU
  • Les archives du Web comme source pour une histoire des pratiques mémorielles dans les années 2000
    Sophie GEBEIL, historienne, TELEMMe, AMU

Voir l’affiche de la séance

Plus d’informations sur les Rencontres Sciences et Humanités de l’IMéRA coordonées par Pierre Livet : https://imera.hypotheses.org/le-programme-rencontres-sciences-et-humanites

 

 

 

 

DH Nord 2017 – (Dé)construire l’histoire numérique, 27-29 nov. Lille

DHNORD2017: (DÉ)CONSTRUIRE L’HISTOIRE NUMÉRIQUE | (DE)CONSTRUCTING DIGITAL HISTORY

Dhnord2017 est la quatrième édition de la conférence annuelle sur les humanités numériques organisée par la Maison européenne des sciences de l’homme et de la société (MESHS). L’édition de cette année est coorganisée avec le Luxembourg Centre for Contemporary and Digital History (C2DH) de l’université du Luxembourg. Le thème est: « (Dé)construire l’histoire numérique ». La conférence aura lieu les 27-29 novembre 2017 à la MESHS, Lille.

J’aurai le plaisir d’intervenir lors de la session du 28 novembre après-midi, modérée par Serge Noiret  aux côté de Valérie Schafer, Alexandre Hocquet, Frédéric Wieber  :

L’histoire, les historiens et l’internet / History, Historians and the Internet 

Modération | Chair : Serge Noiret (Institut universitaire européen | European University Institute)

L’historien sur le fil de la toile : historiciser la fabrique mémorielle en ligne dans les années 2000 à partir des archives françaises du Web. Sophie Gebeil (U. Aix-Marseille)

A la recherche de « flame wars ». Alexandre HocquetFrédéric Wieber (U. Lorraine)

Archives du Web : transmets-moi si tu peux. Valérie Schafer (CNRS, Institut des sciences de la communication)

Lire la suite ici !

Compte Twitter de la conférence #dhnord2017

 

WORKSHOP « LA FABRIQUE NUMÉRIQUE DU PASSÉ », AIX-MARSEILLE UNIVERSITÉ, 16-09-2016

La fabrique numérique du passé Sources, outils, récits: “What next?” vendredi 16 septembre 2016 de 09H00 à 17H00

Au pôle multimédia du Campus Schuman à Aix-en-Provence. Organisé par Christian Henriot

 

Fabrique numérique du passé - C. Henriot
Fabrique numérique du passé – C. Henriot

 

Le programme sur le Carnet de recherche Virtual Shangai 

Source : Aix-Marseille Université

Visual Studies et Méditerranée – Découverte et inauguration de deux bornes de consultation multimédia (PCM) de l’INA, MMSH, Aix-en-Provence 27 juin 2016

La recherche en sciences humaines et sociales exploite les archives du dépôt légal de l’Institut national de l’audiovisuel (Ina) depuis plus de 30 ans et peut aujourd’hui s’appuyer sur des masses de données en croissance exponentielle. Avec l’accès aux deux postes de consultation multimédia (PCM) à la médiathèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, chercheurs, étudiants, enseignants et plus largement, tout curieux du domaine, peuvent aujourd’hui consulter ces archives de la radio, de la télévision, du cinéma et du web. Avec la participation de chercheurs et de professionnels du monde de l’audiovisuel, cette journée de découverte – ouverte à tou.te.s – offrira un large aperçu des usages des PCM et des possibles exploitations du dépôt légal de l’Ina dans la recherche en sciences humaines et sociales.

ANNONCE

Présentation

Un accès exceptionnel aux archives de l’Institut National de l’Audiovisuel (Ina) à la médiathèque de la MMSH

Les archives du dépôt légal de l’Ina dans la recherche en sciences humaines et sociales, inauguration de deux PCM

Le 27 juin 2016, à la médiathèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH – AMU/CNRS), seront officiellement inaugurés deux Postes de consultation multimédia (PCM) de l’Institut National de l’Audiovisuel (Ina) donnant ainsi accès à plus de 12 000 000 d’heures de documents radio et télévision, 1 000 000 d’heures enregistrées chaque année, 13 000 sites web média, 120 chaînes de radio et de télévision captées 24h/24 au titre du dépôt légal, 34 000 titres de cinéma.

La recherche en sciences humaines et sociales exploite les archives du dépôt légal de l’Ina depuis plus de 30 ans1 et peut aujourd’hui s’appuyer sur des masses de données en croissance exponentielle. Avec l’accès aux deux Postes de consultation multimédia (PCM) à la médiathèque de la MMSH, chercheurs, étudiants, enseignants et plus largement, tout curieux du domaine, peuvent aujourd’hui consulter ces archives de la radio, de la télévision, du cinéma et du web. Avec la participation de chercheurs et de professionnels du monde de l’audiovisuel, cette journée de découverte – ouverte à tou.te.s – offrira un large aperçu des usages des PCM et des possibles exploitations du dépôt légal de l’Ina dans la recherche en sciences humaines et sociales.

Lire la suite du programme sur http://calenda.org/367504

 

Les migrants et l’école : quel face à face ? Aix-en-Provence – 14,15 juin 2016

L’école est un des vecteurs classiques des processus d’intégration des populations étrangères, et l’un des premiers outils de mobilité sociale. À l’heure où les débats sur la mixité à l’école, tant sociale qu’ethnique, connaissent une actualité renouvelée, ces rencontres souhaitent faire le point sur un certain nombre de recherches, consolidées ou en cours, sur les relations entre les migrants, les jeunes issus de l’immigration, et l’école.

Programme et affiche sur le site de l’ESPé et sur Calenda.

Source : http://espe.univ-amu.fr/fr/news/1131/migrants-lecole-quel-face-a-face