Archives de catégorie : Agenda/Evènements

Intervention dans la journée de lancement du projet RESPADON

ResPaDon : Ouverture, perspectives croisées et cas d’usages

Lundi 17 mai 2021 – 09h00 (CEST)
 

Plus d’informations : https://www.collexpersee.eu/journee-de-lancement-du-projet-respadon-les-inscriptions-sont-ouvertes/

Le lien pour participer à cette journée à distance : https://app.livestorm.co/universite-de-lille-13/respadon-ouverture-perspectives-croisees-et-cas-dusages?utm_source=Livestorm+company+page

 

 

Polyvocal interpretation of contested colonial heritage (PICCH) – 2021/2023

Le projet Polyvocal Interpretation of Contested Colonial Heritage (PICCH) coordonné par Daniel Petrelli (Sheffield Hallam University) a été retenu dans le cadre de l’appel à projet ANR “Patrimoine, Identités et Perspectives : s’adapter à des sociétés en évolution” de l’initiative de programmation conjointe JPI CH (Joint Programming Initiative on Cultural Heritage and Global Change).  

Autour de Daniela Petrelli de l’université de Sheffield, le projet est coordonné par quatre PI (Principal Investigator)  :  Pr. Alexander Badenoch (Vrije Universiteit Amsterdam), Pr. Pia Borlund (Oslo Metropolitan University – OsloMet), et Dr Sérgio Paulo (VoiceInteraction – Tecnologias de Processamento da Fala, Portugal). 
En tant que PI, j’assurerai la coordination du projet pour la France, pour le laboratoire TELEMME, en partenariat avec l’INA représenté par Claude Mussou, Christine Mussard de l’IREMAM, Véronique Ginouvès de La Phonothèque de la MMSH, et Naïma Yahi de l’association Pangée Network.  

Bref résumé du projet : 

De nombreuses institutions de mémoire à travers l’Europe contiennent des fonds liés à son passé colonial qui, depuis de nombreuses années, fait l’objet de contestations de la part des communautés d’origine, des minorités ethniques et de la société civile dans son ensemble. Dans le même temps, les professionnels du domaine sont en prise avec des questions complexes sur ce qu’il convient de faire avec ce patrimoine culturel problématique, qu’il s’agisse de restituer des objets lorsque cela est approprié ou de réécrire le contexte historique qui les entoure d’une manière plus critique et inclusive. Ce projet vise à identifier les principaux exemples de patrimoine audiovisuel colonial dans les trois archives concernées, à dresser une carte commune des représentations racialisées partagées liées à leurs contextes impériaux respectifs, à identifier les problèmes de visualisation et de langage et à ouvrir un dialogue entre les archives et divers utilisateurs, notamment des archivistes, des chercheurs, des cinéastes et la société civile. 
Le patrimoine audiovisuel colonial numérisé est fourni par trois archives nationales : L’Institut néerlandais du son et de la vision, l’Institut national de l’audiovisuel (Ina) français et le Pitt Rivers Museum à Oxford, au Royaume-Uni. Toutes ces archives possèdent une riche collection de films et de sons originaux, dont certains ont été produits à l’apogée de la période impériale. Ce projet étudie les modalités selon lesquelles ces archives créées dans un “esprit colonial” peut être réapproprié et réinterprété de manière critique pour devenir un levier efficace pour  participer au développement d’une future société inclusive.
L’objectif de PICCH est d’engendrer une polyvocalité qui peut être incorporée dans les archives elles-mêmes, offrant de nouvelles façons d’entrer et d’explorer le passé via un cadre interprétatif contemporain. À cet effet, des technologies avancées seront utilisées pour étudier la manière de relier les langages archivistiques et contemporains, et pour soutenir l’exploration transnationale de plusieurs archives via une interface utilisateur interactive unique.

Outre l’organisation d’ateliers participatifs autour d’archives audiovisuelles, le volet français mobilisera de façon inédite les archives du Web de l’Ina pour étudier les enjeux, les acteurs et les temporalités des débats liés à l’héritage colonial dans les années 2000. 

Dans ce cadre, le projet prévoit le recrutement d’une doctorant en histoire du Web pour deux ans et de 8 étudiant·e·s de Master II pour une durée de 6 à partir de septembre 2021 jusqu’en septembre 2023. 

Nous espérons également pouvoir créer des passerelles avec DeCoSEASDecolonizing Southeast Asian Sound Archives, deuxième projet obtenu à l’échelle de la MMSH dans le cadre de cet appel à projet ! 

 

enquête nationale – Le travail étudiant face à l’enseignement à distance (questionnaire)

A destination des étudiantes et étudiants.

A l’heure où des voix s’élèvent pour demander le retour des cours en présentiel à l’université, nous effectuons une recherche sur le travail des étudiants en France en vue de comprendre comment vous vous efforcez d’organiser votre travail à distance pour répondre aux demandes de vos enseignants et aux exigences de votre formation universitaire.

Dans ce contexte, votre point de vue nous intéresse.

Pour contribuer à cette recherche, vous pouvez répondre au questionnaire suivant en cliquant sur le lien ou en scannant le QR code :

http://sphinx2.espe.univ-amu.fr/v4/s/fjw4jr

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Etudiants-confines20.gif.

Nous rendrons publics les résultats de l’enquête quand elle arrivera à son terme.

Merci pour votre participation à ce travail de recherche.

Nous sommes une équipe de chercheurs d’Aix-Marseille Université issus de plusieurs disciplines, porteurs du projet O.U.F. Observation des Usages numériques dans l’activité enseignante à distance à des fins de Formation.

Perrine Martin                  perrine.martin@univ-amu.fr

Sophie Gebeil                    sophie.gebeil@univ-amu.fr

Christine Félix                   marie-christine.felix@univ-amu.fr

Pierre-Alain Filippi           pierre-alain.filippi@univ-amu.fr

Membres des laboratoires  ADEFTELEMMe et de SFERE

“papa, maman, j’arrive pas à me connecter !” Quand l’école s’invite à la maison – visioconférence Interactive en direct des classes jeudi10 décembre 14-15h30

Cet événement est ouvert à toutes et tous sur inscription : https://bit.ly/tablerondeconfinement

Dans le cadre du Festival des sciences sociales et des arts « Jeu de l’Oie » porté par Aix-Marseille Université et intitulé pour l’édition 2020 : « Confinement(s). Tout un monde à l’arrêt ? », l’académie d’Aix- Marseille, en partenariat avec Aix-Marseille Université et plusieurs laboratoires scientifiques de recherche proposent aux établissements du second degré (de la 4e à la Tle) de l’ensemble du territoire national ainsi qu’à l’ensemble de la communauté éducative, une table ronde diffusée par visioconférence

« Quand l’école s’invite à la maison – Papa, maman, j’arrive pas à me connecter !!! »

 Cette visioconférence se déroulera le jeudi 10 décembre 2020 de 14h à 15h30. Pendant la moitié du temps imparti, vos élèves pourront, grâce au chat, poser des questions et échanger en direct avec l’équipe de recherche (C. Félix, P.-A. Filippi, P. Martin, S. Gebeil)  

Les enseignants qui souhaitent inscrire leur classe doivent remplir le court formulaire à l’adresse suivante

https://ppe.orion.education.fr/academie//itw/answer/s/v3xtsupkii/k/tableronde

ou https://bit.ly/tablerondeconfinement

Chaque enseignant, une fois inscrit, recevra le lien qui lui permettra d’accéder aux visioconférences. Il suffira, pour les suivre, d’une connexion internet et d’un simple navigateur. Aucune installation de logiciel n’est requise. Les inscriptions sont possibles jusqu’à la veille des visioconférences.

Les enseignants peuvent y participer avec leurs classes (collèges et lycées) sur inscription :

https://ppe.orion.education.fr/academie//itw/answer/s/v3xtsupkii/k/tableronde 

Plus d’informations sur :

– la table ronde interactive (organisation et inscription) : https://www.echosciences-paca.fr/evenements/quand-l-ecole-s-invite-a-la-maison-papa-maman-j-arrive-pas-a-me-connecter

–  la lettre du Recteur à ce sujet : http://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/jcms/c_10834121/fr/proposition-d-une-table-ronde-en-visioconference-nationale-confinements-tout-un-monde-a-l-arret

– le projet de recherche : “Observation des Usages numériques dans l’activité enseignante à des fins de Formation” 

 

 Laboratoires ADEF, Apprentissage, Didactique, Evcaluation, Foramtion (http://adef.univ-amu.fr/) ; Telemme,

Temps, Espaces, Langages, Europe Méridionale – Méditerranée (https://telemme.mmsh.univ-aix.fr/ )

 

 

14 octobre 2019 Citoyenneté numérique : une entrée par l’éducation aux médias et à l’information, Inspé, Aix-en-Provence

image Pixabay https://pixabay.com/fr/photos/jeune-fille-filles-jeunes-beauté-1610686/

Une journée associant des chercheur-e-s et des enseignant-e-s pour penser la place de l’Education aux Médias et à l’Information (EMI) dans l’éducation à la citoyenneté à l’ère numérique.

Si l’’éducation aux médias et à l’information n’est pas nouvelle, la généralisation d’Internet et du Web est à l’origine de défis majeurs pour les démocraties contemporaines. Fausses informations, désinformations, complotisme, crise de confiance envers les médias dits mainstream, les griefs à l’égard du « quatrième pouvoir » ne manquent pas, mettant ainsi à mal un des socles de la démocratie. La circulation de l’information impacte aussi la posture de l’enseignant dans son rapport au savoir, désormais accessible sur la Toile. L’École républicaine fait donc face à un défi complexe, l’éducation à la citoyenneté étant aujourd’hui indissociable du développement des compétences numériques des élèves : gérer son identité numérique, savoir s’informer, utiliser Internet en responsabilité, etc. Cela se traduit par un renforcement de la prescription émanant du Ministère de l’Education nationale à l’attention du personnel enseignant, notamment à travers l’intégration de l’Education aux Médias et à l’Information (EMI) dans le Code de l’éducation en 2013, rattachée par la suite au Parcours Citoyen. La mise en œuvre de ces enseignements s’accompagne de l’incitation à mobiliser des pratiques relevant de la pédagogie active, à l’image de la didactique de l’EMC (Enseignement Moral et Civique) ou de l’obligation de mettre en place un média scolaire dans chaque établissement. Face à de tels défis, comment accompagner au mieux l’ensemble des enseignant-e-s dans le cadre de la formation initiale et continue ? Faisant suite au projet de WebTV Scola Média porté par l’Inspé, cette journée se propose d’apporter des clefs de compréhension concernant les enjeux éducatifs liés aux médias à l’ère numérique grâce à l’apport de la recherche, tout en mettant en dialogue les actrices et acteurs de la formation, les enseignant-e-s et les partenaires éducatifs du territoire.

Cette journée scientifique, organisée par l’Inspé Aix-Marseille et le laboratoire TELEMMe (UMR 7303 AMU CNRS), aura lieu le 14 octobre 2019 à l’Inspé d’Aix-en-Provence en salle de conférence de 8h30 à 17h.

Entrée libre sans inscription.

Comité d’organisation : Sophie Gebeil, Fabrice Barth, Véronique Augré, Brigitte Tafforin.

Contact : sophie.gebeil@univ-amu.fr

Programme

8h30 : Accueil Café

9h : Introduction

Pascale Brandt-Pomarès, Professeure des Universités, directrice de l’Inspé Aix-Marseille 

Laurence Espinassy, Maître de conférences, Directrice adjointe de l’Inspé Aix-Marseille, chargée des relations recherche-terrain-formation 

Sophie Gebeil, Maître de conférences, responsable du projet Scola Media (Inspé Aix-Marseille, UMR 7303 TELEMMe)

9h20 – 10h20 : L’éducation aux médias et l’information comme clef de compréhension du monde

Florence Thiault, Maître de conférences à l’Université de Rennes 2 (Laboratoire PREFICS, URFIST de Bretagne et des Pays de la Loire)

Modération : Véronique Augé, Enseignante responsable du parcours Professeur Documentaliste (INSPé Aix-Marseille)

10h20-10h30 Pause

10h30 – 11h20 : Acteurs et pratiques pédagogiques (Table ronde n°1)  

Modération : Fabrice Barth, Enseignant chargé de mission au numérique pédagogique (Inspé Aix-Marseille)

Isabelle Roos , IEN, adjointe au Délégué Académique au Numérique Éducatif (DANE)

Rodrigue Coutouly, Proviseur Vie scolaire, Référent Laïcité

Evelyne Montel-Roux, Professeure Documentaliste (collège Jean Malrieu, Marseille), PFA Inspé Aix-Marseille

Djamel Achour, Fondateur de l’association Anonymal TV (Aix-en-Provence)

11h20 – 12h : Ressources pour l’EMI

Réseau Canopé – Sophie Fouace, IA-IPR, Directrice territoriale Provence-Alpes-Côte d’Azur de Réseau Canopé

Les fresques éducatives de l’Institut national de l’audiovisuel (Ina) – Déléguée régionale de l’Ina-Méditerranée 

Le jeu en ligne “Trivia EMI” –  Clotilde Chauvin, Mission Laïque Française

12h – 13h30 : Pause repas (libre)

13h30 : Introduction

Fabrice Barth, Enseignant chargé de mission au numérique pédagogique, Inspé Aix-Marseille

13h45 – 14h45 : Comprendre les  cyberviolences et y faire face

Bérengère Stassin, Maître de conférences, Université de Lorraine, CREM (Centre de recherche sur les médiations)

Modération : Brigitte Tafforin, Enseignante dans le parcours Professeur Documentaliste, Inspé Aix-Marseille

14h45 – 15h Pause-Café

15h – 16h : Acteurs et pratiques pédagogiques (Table ronde n°2) 

Modération : Sophie Gebeil

Virginie Youssefane-Ellul, enseignante de Lettres, responsable de la webradio du lycée Vauvenargues (Vaux’ Radio)

Pascale Michels, enseignante de Lettres, chargée de mission à la DANE ; coordinatrice de la Classe Médias au collège Campra, un dispositif porté par le CLEMI Aix-Marseille

Florence Jaille, Professeure des Écoles, chargée de mission premier degré à la DANE

Bernard Mossé, Responsable pédagogique du Camp des Milles

16h : Le CLEMI, un acteur incontournable

Le Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information (CLEMI)  – Virginie Bouthors, Professeure documentaliste, coordonnatrice académique CLEMI Aix-Marseille

16h20 : Ressources pour l’EMI (2)

Les ressources de la MAIF au service des élèves, des familles et des enseignants – Michel Trinquet

16h35 : Conclusion 

Véronique Augé, Fabrice Barth, Sophie Gebeil, Brigitte Tafforin

https://telemme.mmsh.univ-aix.fr/
https://inspe.univ-amu.fr

Retrouver l’affiche et le programme réalisés par l’Inspé.