Archives de catégorie : Billets

enquête nationale – Le travail étudiant face à l’enseignement à distance (questionnaire)

A destination des étudiantes et étudiants.

A l’heure où des voix s’élèvent pour demander le retour des cours en présentiel à l’université, nous effectuons une recherche sur le travail des étudiants en France en vue de comprendre comment vous vous efforcez d’organiser votre travail à distance pour répondre aux demandes de vos enseignants et aux exigences de votre formation universitaire.

Dans ce contexte, votre point de vue nous intéresse.

Pour contribuer à cette recherche, vous pouvez répondre au questionnaire suivant en cliquant sur le lien ou en scannant le QR code :

http://sphinx2.espe.univ-amu.fr/v4/s/fjw4jr

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Etudiants-confines20.gif.

Nous rendrons publics les résultats de l’enquête quand elle arrivera à son terme.

Merci pour votre participation à ce travail de recherche.

Nous sommes une équipe de chercheurs d’Aix-Marseille Université issus de plusieurs disciplines, porteurs du projet O.U.F. Observation des Usages numériques dans l’activité enseignante à distance à des fins de Formation.

Perrine Martin                  perrine.martin@univ-amu.fr

Sophie Gebeil                    sophie.gebeil@univ-amu.fr

Christine Félix                   marie-christine.felix@univ-amu.fr

Pierre-Alain Filippi           pierre-alain.filippi@univ-amu.fr

Membres des laboratoires  ADEFTELEMMe et de SFERE

“papa, maman, j’arrive pas à me connecter !” Quand l’école s’invite à la maison – visioconférence Interactive en direct des classes jeudi10 décembre 14-15h30

Cet événement est ouvert à toutes et tous sur inscription : https://bit.ly/tablerondeconfinement

Dans le cadre du Festival des sciences sociales et des arts « Jeu de l’Oie » porté par Aix-Marseille Université et intitulé pour l’édition 2020 : « Confinement(s). Tout un monde à l’arrêt ? », l’académie d’Aix- Marseille, en partenariat avec Aix-Marseille Université et plusieurs laboratoires scientifiques de recherche proposent aux établissements du second degré (de la 4e à la Tle) de l’ensemble du territoire national ainsi qu’à l’ensemble de la communauté éducative, une table ronde diffusée par visioconférence

« Quand l’école s’invite à la maison – Papa, maman, j’arrive pas à me connecter !!! »

 Cette visioconférence se déroulera le jeudi 10 décembre 2020 de 14h à 15h30. Pendant la moitié du temps imparti, vos élèves pourront, grâce au chat, poser des questions et échanger en direct avec l’équipe de recherche (C. Félix, P.-A. Filippi, P. Martin, S. Gebeil)  

Les enseignants qui souhaitent inscrire leur classe doivent remplir le court formulaire à l’adresse suivante

https://ppe.orion.education.fr/academie//itw/answer/s/v3xtsupkii/k/tableronde

ou https://bit.ly/tablerondeconfinement

Chaque enseignant, une fois inscrit, recevra le lien qui lui permettra d’accéder aux visioconférences. Il suffira, pour les suivre, d’une connexion internet et d’un simple navigateur. Aucune installation de logiciel n’est requise. Les inscriptions sont possibles jusqu’à la veille des visioconférences.

Les enseignants peuvent y participer avec leurs classes (collèges et lycées) sur inscription :

https://ppe.orion.education.fr/academie//itw/answer/s/v3xtsupkii/k/tableronde 

Plus d’informations sur :

– la table ronde interactive (organisation et inscription) : https://www.echosciences-paca.fr/evenements/quand-l-ecole-s-invite-a-la-maison-papa-maman-j-arrive-pas-a-me-connecter

–  la lettre du Recteur à ce sujet : http://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/jcms/c_10834121/fr/proposition-d-une-table-ronde-en-visioconference-nationale-confinements-tout-un-monde-a-l-arret

– le projet de recherche : “Observation des Usages numériques dans l’activité enseignante à des fins de Formation” 

 

 Laboratoires ADEF, Apprentissage, Didactique, Evcaluation, Foramtion (http://adef.univ-amu.fr/) ; Telemme,

Temps, Espaces, Langages, Europe Méridionale – Méditerranée (https://telemme.mmsh.univ-aix.fr/ )

 

 

FIGURES du livre Website story 2021

Cher·e·s lecteur·rices, 

Vous avez sans doute utilisé le QR Code ou l’adresse URL permettant d’accéder, à partir du livre, aux figures en couleur. Cette initiative est née de la volonté de proposer des iconographies de qualité, d’autant qu’il s’agit bien souvent de captures d’écran de sites Web. C’est donc ainsi l’opportunité de profiter des potentialités offertes par le numérique en associant, aux figures, des liens qui vous permettent de consulter le document en ligne ou au sein des archives du Web. 

Figure n°1 

Website Story – Figures

Figure 1 : Les interfaces de consultation des archives du Web

1.a. Internet Archive, www.archive.org

1.b. BnF Archives de l’Internet

www.bnf.fr

I.c. Web média, INA

http://inatheque.ina.fr/

Figure 2 : l’affichage de la recherche par mot clef dans le navigateur du DL Web Média de l’INA, ici « crise migratoire »

Figure 3 : Recherche textuelle (« +crise +migratoire ») au sein du moteur de recherche par vidéos dans les archives du web média de l’INA le 20 avril 2020 (capture d’écran)

Figure 4 : État d’archivage pour une URL dans les archives Web de la BnF

État d’archivage du site www.bnf.fr dans les archives de l’internet de la BnF le 20 avril 2020 (capture d’écran)

Figure 5 : capture avec incohérence temporelle du site de la CNHI

www.histoire-immigration.fr capture d’écran de la version du 8 octobre 2007 sur Internet Archive

Figure 6 : quatre versions de la page d’accueil du site lesite.tv (DL Web INA), ancêtre de l’actuel LUMNI

6.a. La plus ancienne version du site datant du 2 décembre 2003 donne à voir des « trous » car les images (rectangles blancs) et l’animation flash en gris ne s’affichent pas.

6.b. version du 30 novembre 2009 qui nous rappelle que, onze ans avant l’épidémie Covid-19, une « continuité pédagogique » à distance avait été mise en place lors de l’épidémie de grippe H1N1

6.c. Version du 25 novembre 2015

6.d. version du 1er juillet 2020

Figure 7 : Extraction des URLs sortantes pour l’ensemble des versions archivées du site www.latelelibre.fr en février 2009 (extrait).

L’extraction de données permet ensuite une analyse statistique via un tableur ou un outil de traitement (logiciel R par exemple). Extraction et nettoyage des données réalisés par David Rapin (INA).

Figure 8 : Appel à témoignages d’un enfant du camp de Harkis du Logis d’Anne (Jouques, Bouches-du-Rhône), capture d’écran du 7 juillet 2020

https://www.youtube.com/channel/UCufhl2WjWugE3s9WZEYDbGQ

Figure 9 : Aude GG, # 1 Les droits de la femme et de la citoyenne – Virago – Olympe de Gouges, YouTube, janvier 2017 (capture d’écran du 7 juillet 2020)

https://www.youtube.com/watch?v=WvRT3olP-0I

Figure 10 : Tweet anti-commémoration de Mai 1968 donnant à voir la mémoire gaulliste de l’événement au moyen d’une archive télévisuelle de l’INA montrant une manifestation gaulliste (capture d’écran sur Twitter, 19 octobre 2017)

WARCnet MEETING: reporting progress, new ideas, next steps 5-7 no

Du 4 au 6 novembre, aura lieu, en ligne et non au Luxembourg, le séminaire du projet WARCnet (dir. Niels Brügger) qui vise à étudier des événements transnationaux grâce aux archives du Web. Membre du comité de pilotage, je participe au groupe de travail dirigé par Valérie Schafer concernant l’analyse des événements transnationaux. Dans ce cadre, je travaille sur les aspects méthodologiques et je m’intéresse aux collections dédiées au Covid-19 dans une perspective sociale et mémorielle, ainsi qu’à l’histoire de la mise en visibilité en ligne de l’Europride organisée chaque année depuis 1992.

Lors de ce séminaire, je présenterai le fruit d’une réflexion collective, conduite avec Federico Nanni concernant les aspects méthodologiques :

“Comparing online transnational events: a methodological challenge”

La vidéo de présentation est accessible ici.

Site Web du projet WARCnet

Compte Twitter WARCnet

 

Observation des Usages numériques dans l’activité enseignante à distance à des fins de Formation – Présentation du projet

Image Pixabay

 

Dès le 16 mars 2020, l’épidémie de Covid 19 a entraîné la fermeture des établissements scolaires et des universités en France, plongeant les enseignants et les apprenants, de la maternelle à l’université, dans un enseignement à distance qu’il a fallu mettre en œuvre subitement.

Face à cette transformation soudaine du contexte, il nous est apparu opportun de documenter, d’observer, d’explorer et d’analyser cette situation “extraordinaire” en prenant en compte le travail des différents acteurs concernés. Les questions d’enseignement-apprentissage avec le numérique, le travail enseignant, ainsi que les dispositifs d’accompagnement pour les élèves intéressent, par ailleurs, nos travaux de recherche en tant qu’enseignants-chercheurs rattachés à l’INSPE. Nous avons donc conçu un projet consacré à l’enseignement à distance en contexte de confinement, associant les Sciences de l’Education et de la Formation et les Sciences de l’Information et de la Communication et porté par deux laboratoires (ADEF & TELEMMe). Le projet « Observation des Usages numériques dans l’activité enseignante à distance à des fins de Formation (O.U.F.) » vise à comprendre comment les professeur·e·s et les élèves ont fait face à ce basculement vers un enseignement totalement distanciel, en prêtant une attention particulière à l’usage des dispositifs numériques à des fins pédagogiques ainsi qu’aux différents aspects de transformation de l’activité des enseignants et des élèves.

Dans cette optique, nous avons recueilli deux types de matériaux. D’une part, des entretiens cliniques à distance avec des professionnels lors du confinement et en sortie de celui-ci, dont les enregistrements seront probablement déposés à la Phonothèque de la MMSH. D’autre part, nous avons également réalisé et diffusé trois questionnaires mis en ligne mi-avril 2020 et clôturés deux mois plus tard, le 7 juin 2020. Nous avons recueilli 7525 réponses, soit 1040 réponses issues du questionnaire adressé aux enseignants du supérieur, 4074 réponses pour les enseignants du 1er et 2nd degrés et 2411 réponses d’élèves et de leurs parents, de la maternelle au lycée. Ces questionnaires renseignent les rapports entre situation personnelle et professionnelle de chacun, usages du numérique avant et pendant le confinement, organisation du travail des enseignants et des élèves ainsi que leur point de vue sur l’expérience vécue. Les informations recueillies sont anonymes et ont été déposées sur la plateforme Zenodo selon un plan de gestion de données relevant des humanités numériques.

L’analyse est en cours mais les premiers résultats montrent déjà l’effort que la mise en œuvre de la continuité pédagogique a demandé dans l’urgence à toutes et tous. Les enseignants se sont massivement investis avec les  “moyens du bord” pour mettre en place des situations d’enseignement à distance, une façon de travailler « différente », demandant davantage d’individualisation et la maîtrise de nouveaux outils. Ce qui a eu pour  conséquence directe une intensification du travail.  Le “temps passé sur écran” se situe entre 4 et 8h par jour pour 55% des enseignants au lieu de 12% hors confinement et dépasse 8h par jour pour plus de 31% d’entre eux alors qu’ils étaient moins de 2% hors confinement. Les premières tendances permettent aussi d’observer les difficultés induites par le tout distanciel à l’heure où la rentrée de septembre en présentiel reste incertaine dans bon nombre d’établissements et où la complexité à réaliser cette continuité pédagogique se perd dans les polémiques sur le travail effectif des enseignants.

Sophie Gebeil, UMR 73030 TELEMMe, Aix-Marseille Université

Christine Félix, UR 4671 ADEF, Aix-Marseille Université

Pierre-Alain Filippi, UR 4671 ADEF, Aix-Marseille Université

Perrine Martin, UR 4671 ADEF, Aix-Marseille Université